Faut-il être indépendant ou en portage salarial ?

indépendant ou portage salarial

Vivre de son activité nous amène à nous poser tout un tas de questions. Celle du statut juridique est probablement une des plus courantes et des plus cruciales. Est-il préférable de choisir un statut d’indépendant ou faut-il se rabattre sur le portage salarial ? La question n’est vraiment pas simple, tant les possibilités sont vastes et dépendent de votre activité et de vos projets. Alors, essayons d’y répondre : indépendant ou portage salarial ? 

Être freelance indépendant : définition

Le statut d’indépendant (freelance en anglais) permet de facturer un client. Un freelance travaille généralement à la mission avec plusieurs entreprises. 

Avantages du statut indépendant : 

Les avantages à exercer son activité en indépendant sont assez nombreux, mais nous verrons aussi que ce statut ne convient pas à tout le monde. 

Tout d’abord, le freelance bénéficie d’une très grande liberté. Il peut gérer ses horaires comme il le souhaite et n’a pas vraiment de hiérarchie. Il négocie son salaire en direct avec le client sans intermédiaire et selon ses conditions (et le budget du client). On dit souvent qu’un freelance gagne bien mieux qu’un salarié classique, car il facture directement à la journée. 

La pépinière d’entreprises : une solution intéressante pour les entrepreneurs

Inconvénients du statut indépendant. 

Et c’est bien là que tout se complique. Un indépendant doit être un vrai couteau suisse capable de gérer son temps, son stress et ses relations. Être freelance, c’est avoir un numéro de siret (et donc une entreprise). C’est aussi pouvoir répondre aux demandes de son client et gérer la partie commerciale de A à Z. 

Il faudra également gérer soi-même (ou alors le faire déléguer) la partie marketing et communication. C’est prévoir un comptable, gérer la bureaucratie, votre retraite, les impôts et conserver du temps et de l’énergie pour comprendre la fiscalité, sans oublier de respecter les délais impartis par les demandes des clients. 

Bref, c’est un avant goût de la vie d’un chef d’entreprise. Ce statut ne convient pas à tout le monde et il est souvent bien difficile de tout gérer tout le temps. Vous devez être organisé et avoir une bonne capacité de travail. 

Le portage salarial : un statut hybride entre indépendant et salarié

Le portage salarial est de plus en plus répandu dans le monde de l’entreprise. Initialement réservé aux consultants seniors ou aux métiers de l’informatique, il s’ouvre de plus en plus aux autres métiers de service par le biais de portails spécialisés. 

Le portage salarial est une sorte de mix entre le salariat et le statut de freelance. Si vous ne savez pas vous décider entre devenir indépendant ou portage salarial. lisez la suite de l’article 

indépendant ou en portage salarial
indépendant ou en portage salarial ?

Avantages du portage salarial 

Le portage salarial est un peu plus confortable que le statut de freelance. En portage salarial, vous êtes affilié à une société de portage qui s’occupe de la gestion administrative et comptable de vos contrats et vous laisse vous focaliser sur votre activité. 

Dans certains cas, la société de portage peut vous faire bénéficier de son réseau et vous placer dans des entreprises à la recherche d’indépendant pour des missions courtes ou plus longues. Ce statut hybride vous permet de bénéficier du salaire de votre choix (votre TJM) et vous permet de bénéficier d’une mutuelle et de vos droits au chômage.  Génial non ? Sauf qu’il existe quand même quelques inconvénients. 

Inconvénients du portage salarial 

Le “salarié porté” doit payer son cabinet de portage salarial. Les commissions s’élèvent très souvent autour de 5 à 8% du CA de l’indépendant. C’est à la fois peu et excessif selon les témoignages des différentes personnes interrogées. 

L’autre gros bémol du portage salarial est qu’il ne convient pas aux missions d’achat revente. C’est à dire qu’un travailleur indépendant sous le régime du portage salarial ne pourra pas déléguer ses missions. C’est généralement un bon statut pour des missions de longue durée qui s’apparente très fortement à du salariat. 

Conclusion : indépendant ou portage salarial ? 

Cet article n’aura fait que survoler cette question éminemment complexe et décisive pour votre activité. Si vous vous sentez l’âme d’un entrepreneur et que vous souhaitez tester vos services mais aussi développer une gamme de produits, alors le statut d’indépendant vous conviendra. Si vous souhaitez avoir plus de liberté, travailler de chez vous et bénéficier d’un chômage, alors le portage salarial est la meilleure option (mais, vous ne pourrez pas entreprendre ) 100%)

Crédits image : PIxabay

Laisser un commentaire