Quelle différence entre logiciel libre et open source ?

L’Open Source est un terme utilisé pour décrire un certain type de logiciel qui est distribué sous une licence qui permet à l’utilisateur final, s’il a les connaissances nécessaires, d’utiliser le code source du programme pour l’étudier, le modifier et y apporter des améliorations, et peut-être même le redistribuer. Il existe aussi l’open source libre, mais avant de s’y attarder, essayons de comprendre les différences entre ces deux types de logiciels.

Définition open source

Ce type de logiciel offre des fonctionnalités et des avantages uniques pour les programmeurs. En effet, avoir accès au code source d’une application permet d’en comprendre le fonctionnement et de la modifier. Un programme “open source” va donc être ouvert à l’ajout d’options supplémentaires où de corrections relatives aux problèmes potentiels qui pourraient s’y trouver.

En plus de tous ces avantages, le temps d’attente pour la correction d’erreur sur un programme open source est beaucoup plus court que le cycle qui devrait être prévu dans un programme propriétaire (avec un code source fermée), ce qui entraîne des avantages importants pour l’utilisateur final. En effet, un programme open source bénéficie du soutien de sa communauté et une armée de programmeurs passionnés travaillent dessus en permanence.

Quelles sont les différences de base entre un logiciel open source et un logiciel libre ?

Si les deux mouvements ont des différences philosophiques majeures cela ne pose pas de problèmes sur le plan technique. Les logiciels libres ont offert au fil des ans des programmes de haute qualité tels que Firefox, les systèmes d’exploitation basés sous Linux pour ne citer que ceux-la. Par définition, un logiciel libre sera open source. On peut parler d’open source libre.

ubuntu - exemple de logiciel libre et open source
ubuntu – exemple de logiciel libre et open source

Le logiciel libre ne signifie pas non-commercial. Un programme gratuit doit être disponible pour un usage commercial, commercial et commercial. Le développement commercial du logiciel libre n’est plus inhabituel; Les logiciels libre commerciaux gratuits sont très importants.

Quand on parle de logiciel libre, il vaut mieux éviter les termes réducteurs comme «gratuit», parce que ces termes impliquent que l’important est le prix, et non la liberté.

Le logiciel libre reste donc un exemple sans précédent dans l’histoire de l’informatique et de la façon dont le logiciel devrait être développé, cette formule offrent des libertés qui restent absolument inaccessible dans d’autres domaines tels que les logiciels propriétaires.

Comme nous l’avons mentionné plus haut, le Logiciel Libre a des différences philosophiques avec l’Open Source, tandis que de la FSF (Free Software Foundation), un mouvement dirigé par Richard Stallman, les aspects éthiques sont toujours prioritaires, en Open Source ils ressortent les aspects techniques de toute discussion morale sur les licences et les droits. C’est-à-dire que fondamentalement ils se distinguent par des problèmes déontologiques.

En savoir plus sur le logiciel libre : https://www.gnu.org/philosophy/free-sw.fr.html

Laisser un commentaire